Il faut une infinité de temps devant soi pour commencer à réfléchir, une énergie infinie pour prendre la plus petite décision. Jean Baudrillard

Illustration

Modes d'intervention

L’ADP place l’innovation méthodologique et la recherche pragmatique au coeur des démarches d’intervention, articulant ainsi la recherche et la pratique dans une visée d’optimisation des interventions auprès des décideurs. Grâce à une compréhension des milieux scientifique et politique, cette nouvelle prestation joue un véritable rôle d’interface en proposant une méthode d’intervention adaptée au contexte politique, selon un processus et des procédures innovants ainsi que des outils méthodologiques performants.

2.1Principe d'intervention

Un nouveau service spécialisé dans les processus décisionnels et d’ADP permet aux politiques d’obtenir une prestation répondant à leurs besoins.

Read more...

2.2Implémentations des processus d'ADP

Le but est d’accompagner le client dans la prise de décision politique : Au démarrage, tout au long et à la fin du processus d’ADP.

Read more...

2.3Recherche et développement

Dans une visée d’optimisation des pratique d’ADP et afin de répondre au mieux à la demande politique.

Read more...

2.4Partenaires

Nous assurons le développement de la coopération avec les laboratoires scientifiques afin d’établir un partenariat en relation au marché de l’expertise scientifique.

Read more...

2.1Principe d'intervention

La création d’un nouveau service spécialisé dans les processus décisionnels et d’ADP permet aux politiques d’obtenir une prestation répondant à leurs véritables besoins. L’introduction, aux groupes existants, de personnes issues des sciences humaines et sociales, ayant une culture scientifique pluridisciplinaire, permet de lier les données scientifiques disjointes dans une appréhension plus globale de la décision. De plus, la professionnalisation au métier d’intervention confère une véritable appréhension des contraintes et enjeux politiques soutenant une réponse adaptée aux besoins des décideurs. Elle permet également aux scientifiques, nos partenaires, d’intervenir ponctuellement dans les processus décisionnels, sans que leur activité de recherche, précieuse au développement de leur domaine de compétences, ne soit affectée. Cadrés et structurés par des professionnels de l’ADP, les experts se libèrent ainsi des contraintes des compétences requises liées à leur contexte d’intervention.

Recueillir la parole fluide du monde et la confronter au discours rationnel ; saisir le logos scientifique et l’opposer au langage de l’action. La praxéologie est une activité de mise en opposition de deux langues étrangères (la langue de l’invariance et la langue de la variation) quand elle vise, comme toute science, la communication écrite de ses résultats. Il ne s’agit pas de les associer dans un quelconque espéranto, il s’agit bien de les mettre en regard. Le chercheur des Sciences de l’éducation est d’abord un lecteur d’hétérogène. Jean Ferrasse

Se situant à l’interface de la connaissance et de la décision, dans cette relation qui associe les scientifiques aux politiques, l’ADP propose une nouvelle fonction d’interface et de gestion du processus, nécessaires au bon déroulement de la coopération entre les acteurs issus d’univers différents. La solution proposée s’inscrit dans une logique de complémentarité des dispositifs d’intervention actuels, créant ainsi l’interface indispensable entre science et politique : la professionnalisation des métiers de l’intervention dans le domaine politique permet de développer les modalités d’une interaction fructueuse, et par là même, de garantir une résolution aux problèmes engendrés par une coopération non organisée entre scientifiques et politiques.

La coordination de cette coopération est effectuée au travers de :

  • l’application de méthodologies et procédures renforçant l’efficacité de l’expertise scientifique étayant la prise de décision ;
  • l’implémentation de nouvelles formes de dialogue et de dispositifs d’interface entre les experts scientifiques, la société civile et les décideurs politiques pour garantir l’efficacité de la formulation et de la mise en œuvre des politiques.

L'aspect innovant de l'ADP

2.2Implémentations des processus d'ADP

L’implémentation d’une Aide à la Décision Politique est réalisée selon certaines étapes inhérentes au processus d’intervention.

Le théâtre sert à créer une dialectique, pour que les gens réfléchissent à leur vie, à son sens : pourquoi est-on là et à quoi cela sert-il ? Jorge Lavelli

Au démarrage de L’ADP, il s'agit :
D’expliciter les objectifs (le consultant est responsable de l’expression du besoin défini avec l’aide du politique),
D’analyser la demande,
D’organiser la logique d’intervention et mettre en place : les méthodes et les moyens nécessaires à utiliser, l’organisation, le calendrier et les plans prévisionnels qui en découlent,
De répartir distinctement les responsabilités et les rôles,
De définir clairement les phases et attentes.

Tout au long du déroulement de l’ADP, il est question :
De comparer les réalisations à la planification initiale,
De prendre les mesures correctives nécessaires,
De vérifier l’efficacité de celles-ci,
De mobiliser les experts scientifiques et coordonner toutes les actions,
D’organiser la logistique et contrôler la qualité des rapports et autre délivrables.

A la fin du processus d’ADP, il s'agit :
De remettre le rapport final,
D'assurer la communication des résultats.

Processus d'ADP

2.3Recherche et développement

Dans une visée d’optimisation des pratiques d’ADP et afin de répondre au mieux à la demande politique nous assurons : la mise en intelligibilité des pratiques d’intervention, le développement d’outils méthodologiques, et la résolution des problèmes rencontrés sur le terrain.

Une théorie qui entend prendre pour objet la pratique humaine dans son ensemble doit se prémunir contre toute tentation idéaliste qui la porte à négliger la confrontation avec les faits. Jürgen Habermas

Nous prévoyons également d’assurer la visibilité internationale des travaux entrepris au travers de publications (dans des revues scientifiques et professionnelles), et d’une participation aux colloques / congrès internationaux.

2.4Partenaires

Nous assurons le développement de la coopération avec les laboratoires scientifiques afin d’établir un partenariat en relation au marché de l’expertise scientifique, la constitution d’un réseau d’experts en relation aux différents domaines de compétences, le dépouillement et les réponses aux appels d’offres, le lobbying auprès des politiques nationaux et institutions internationales afin de se positionner sur le marché en relation à notre expertise.

La seule voie qui offre quelque espoir d'un avenir meilleur pour toute l'humanité est celle de la coopération et du partenariat. Kofi Annan

Nous disposons d’une vision globale des enjeux de la modernisation de l’action publique et avertie des processus décisionnels ainsi que d’une forte expérience des pratiques scientifiques.
Nos partenaires sont :

  • les universités et institutions d'enseignement supérieur et de recherche ;
  • les centres de formation et/ou de recherche d'organismes internationaux ;
  • les autres sociétés de conseil spécialisées (européennes et internationales).